Ce que vous devez savoir sur les produits contenant du cannabis ou des composés dérivés du cannabis, y compris le CBD

Il ne fait aucun doute que le CBD est le produit de bien-être à la mode du moment. Si vous vivez dans un pays où il est actuellement légal, vous avez peut-être l’impression que le CBD est passé d’un peu partout à absolument partout d’un seul coup. Les cafés vendent des lattes au CBD, les spas proposent des soins du visage au CBD, les sociétés de produits de beauté se précipitent pour lancer des lotions contenant du CBD ou des huiles de chanvre dans leurs formules. Et tout le monde, de votre collègue anxieux à votre père souffrant d’arthrite, veut mettre la main sur des bonbons et huiles au CBD.

Mais même s’il s’infiltre dans presque tous les coins du monde du bien-être, beaucoup de gens trouvent encore que le CBD est un peu déroutant, surtout lorsqu’il s’agit de savoir comment l’utiliser et comment s’assurer que ce que vous achetez est, vous savez, vraiment légal. Ci-dessous, nous avons récolté des informations données par des experts et nous allons tenter de répondre aux questions les plus fréquentes sur le CBD.

 

Commençons par le commencement.
Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est un composé chimique provenant de la plante Cannabid sativa.

Il s’agit d’une substance naturelle utilisée dans des produits tels que les huiles et les compléments alimentaires pour procurer une sensation de relaxation et de calme. Contrairement à son cousin, le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), qui est le principal ingrédient actif de la marijuana, le CBD n’est pas psychoactif.

 

Donc vous dites que le CBD ne me fera pas planer ?

Non, pas du tout. La plante de cannabis est composée de deux acteurs principaux : le CBD et le THC. « Le CBD est la partie non psychoactive de la plante, ce qui signifie que vous n’aurez pas d’effets comme l’euphorie », explique Junella Chin, DO, médecin ostéopathe et expert en cannabis médical pour cannabisMD. « Vous ne vous sentirez pas sédaté ou altéré de quelque manière que ce soit ».

Il y a deux exceptions possibles à cette règle. La première est que certaines personnes, pour des raisons inconnues, réagissent simplement différemment au CBD. Selon le Dr Chin, environ 5 % des personnes disent se sentir altérées après avoir pris du CBD. « Habituellement, ce sont les mêmes personnes qui ont des effets secondaires avec l’Advil ou le Tylenol », dit-elle. Vous ne savez jamais comment votre corps va réagir à un nouveau supplément, alors si vous prenez du CBD pour la première fois, faites-le en toute sécurité et sous surveillance.

Il est également essentiel d’acheter du CBD testé par une tierce partie pour garantir sa qualité (nous y reviendrons).

 

Quel est le rôle du chanvre dans tout cela ?

Vous avez probablement entendu les termes cannabis, marijuana et chanvre en rapport avec le CBD. La plante Cannabis sativa a deux espèces principales, le chanvre et la marijuana. Les deux contiennent du CBD, mais le pourcentage est beaucoup plus élevé dans le chanvre, qui a également des niveaux très bas (moins de 0,3 %) de THC par rapport à la marijuana.

Lorsque l’on parle d’huile de chanvre, on fait référence à l’huile extraite des graines de la plante de chanvre. L’huile de chanvre ne contient pas de cannabinoïdes (CBD ou THC). Cet ingrédient regorge de graisses saines et apparaît souvent dans les produits de beauté pour ses bienfaits hydratants.

 

Quels sont les avantages du CBD pour la santé ?

Le seul médicament à base de CBD qui est actuellement approuvé par la FDA aux Etats-Unis, est l’Epidiolex, que l’agence de santé a approuvé l’année dernière pour le traitement de certains types d’épilepsie. Mais de nombreuses personnes jurent que le CBD les a aidées à traiter un grand nombre d’autres problèmes de santé, notamment les maux de dos, l’arthrose et même le cancer.

« Dans mon cabinet, des patients viennent tous les jours me poser des questions sur le CBD », déclare le docteur Houman Danesh, directeur de la gestion intégrative de la douleur à l’hôpital Mount Sinai de New York. Mais si les preuves anecdotiques sont nombreuses, « il est encore très difficile de dire » quels sont les avantages réels du CBD en raison d’un manque important de recherche.

« Pour l’instant, les pharmacies essaient de donner un sens à tout cela et de dire : « Oui, ça marche pour ça », mais ce n’est pas ainsi que l’on pratique la médecine : elle devrait être basée sur des preuves, et il n’y a pas beaucoup de preuves pour soutenir ces affirmations. »

 

Pourtant, le CBD vaut-il la peine d’être essayé pour la gestion de la douleur ?

Selon le Dr Danesh, il existe deux principaux types de douleur : musculo-squelettique et nerveuse. « Il pourrait y avoir des avantages pour les deux types de douleur », dit-il.

Le problème est que certaines données suggèrent que le CBD est plus efficace contre la douleur lorsqu’il est associé à un peu de THC, dit le Dr Danesh. « Selon le type de douleur dont vous souffrez, vous pourriez être en mesure de ne prendre que du CBD, mais parfois vous avez besoin de CBD et de THC. » Cela rend l’accès à un produit qui vous aidera réellement plus difficile en raison des différentes réglementations dans chaque État. À New York, où le Dr Danesh exerce, par exemple, le CBD est en vente libre. Mais dès que vous ajoutez du THC, vous avez besoin d’une ordonnance.

Il est également difficile de déterminer la quantité à prendre ; le dosage qui soulage la douleur d’un patient peut être très peu efficace pour un autre. « Et jusqu’à ce que nous puissions l’étudier, c’est le Far West », dit le Dr Danesh.

Que retenir ? « Je pense que le CBD est un produit sûr à essayer », déclare le Dr Danesh. Mais il invite les patients à faire pression sur leurs représentants pour qu’ils fassent adopter des projets de loi nationaux permettant aux scientifiques d’étudier de plus près le CBD et les maladies qui y sont associées.

 

Et mon anxiété ? Le CBD peut-il m’aider ?

Le CBD peut être utile pour gérer les symptômes de l’anxiété. « Le CBD dit à votre corps de se calmer et vous rappelle que vous êtes en sécurité », explique le Dr Chin. « Il adoucit le système nerveux de sorte que vous n’êtes pas dans une réaction de combat ou de fuite », dit-elle, de sorte que les personnes anxieuses peuvent trouver qu’il les aide à se sentir plus détendues.

Pourtant, l’une des plus grandes idées fausses sur le CBD est qu’il s’agit d’un médicament miracle. « Bien souvent, les gens pensent que le CBD est une panacée, et ce n’est pas le cas », dit le Dr Chin. « Vous devez également avoir un mode de vie sain, avec beaucoup d’exercice et une bonne alimentation – le CBD ne va pas tout régler ».

 

J’ai entendu parler de comestibles, d’huiles, de e-liquides pour vaper… Quelle est la meilleure façon de prendre du CBD ?

Cela dépend vraiment de votre objectif et de la raison pour laquelle vous prenez du CBD en premier lieu.

Certaines personnes ne veulent rien ingérer et préfèrent donc une crème ou une pommade topique au CBD. « Vous pouvez l’appliquer sur les muscles, les articulations et les ligaments et obtenir une libération agréable et localisée », explique le Dr Chin.

Les plus grandes différences entre les huiles, les compléments alimentaires et les e-liquides pour vape sont la vitesse de diffusion et la durée des effets. L’effet de la vape est plus rapide, mais il s’estompe aussi plus vite, généralement en deux heures environ, selon le Dr Chin. « Si vous vous réveillez le matin et que vous vous êtes fait mal au dos, vous pouvez prendre de la CBD avec une cigarette électronique, qui agit en 10 minutes. »

Les compléments alimentaires et huiles mettent plus de temps à agir mais durent quatre ou cinq heures. « Une huile ressemble à un petit liquide que vous mettez sous la langue, et vous ressentez un soulagement en une demi-heure », explique le Dr Chin. « Si vous préférez goûter quelque chose, vous choisissez un comestible, qu’il s’agisse d’une capsule, d’un chewing-gum ou d’une pâtisserie. »

 

Que dois-je rechercher lorsque j’achète des produits à base de CBD ?

Il existe littéralement des centaines de marques de CBD à l’heure actuelle. Voici quelques éléments à garder à l’esprit lors de vos achats.

Quel est le dosage ?

Cette question est déroutante pour de nombreuses personnes. « De nombreuses marques ne parviennent pas à donner des instructions claires à leurs consommateurs sur le dosage », explique Chris Roth, PDG et cofondateur de Highline Wellness. Lorsque vous réfléchissez au dosage, vous devez également vous demander si votre CBD est un produit à spectre complet ou un isolat : Le spectre complet peut inclure d’autres cannabinoïdes comme la cannabidivarine ou le cannabigérol (c’est important, car « il existe ce qu’on appelle l' »effet d’entourage », c’est-à-dire que tous ensemble, ils sont plus efficaces que n’importe lequel d’entre eux seul », explique Chris Roth), tandis que l’isolat est composé à 100 % de CBD. « Certaines personnes peuvent n’avoir besoin que de 10 milligrammes de CBD à spectre complet, mais avec l’isolat, même la prise de 80 ou 100 milligrammes peut ne pas avoir le même effet », explique-t-il.

Est-ce qu’il prétend guérir des maladies ?

Si oui, passez votre chemin. « Vous devriez éviter toute entreprise qui fait des allégations sur les maladies », dit Beatty. « Si c’est le cas, cela signifie qu’ils sont soit prêts à enfreindre les règles, soit qu’ils ne sont pas au courant des règles. »

 

Le CBD apparaîtra-t-il dans un test de dépistage de drogues ?

Cela ne devrait pas être le cas, tant que vous achetez du CBD testé par une tierce partie et sans ajout de THC, affirme le Dr Chin. Mais elle souligne que les athlètes, qui doivent souvent passer des tests de dépistage de drogues plus sensibles, « pourraient potentiellement être testés positifs » pour des traces de THC s’ils ont utilisé des produits à base de CBD.

 

Dernière question : Puis-je en donner à mon chien ?

Vous avez envie de donner à votre chien un de ces biscuits pour chiens à la CBD ? « En règle générale, nous pensons que les produits à base de CBD sont sûrs et qu’ils pourraient avoir un effet bénéfique sur l’anxiété des animaux de compagnie », déclare John Faught, DVM, un vétérinaire basé à Austin, au Texas.

Mais le défi à relever lorsqu’on envisage d’utiliser des produits à base de CBD pour les animaux de compagnie est le même que pour les humains : le manque de recherche. « Je pense qu’il existe aujourd’hui de bons produits, mais je ne sais pas non plus comment les distinguer à l’heure actuelle », déclare M. Faught.

Panier